À Tongres, il y a beaucoup de choses non seulement à faire, mais également à voir. La plus vieille ville de Belgique offre à ses visiteurs un volet historique incroyable grâce au héros populaire Ambiorix, le plus célèbre combattant contre les envahisseurs romains. Ce riche passé romain traverse la ville comme un fil rouge et est un atout que Tongres déploie aussi allègrement que judicieusement.

Venez donc découvrir le riche passé de Tongres !

Ambiorix, par Jules Bertin

On raconte que c'est grâce à Ambiorix, le plus courageux des Gaulois, que les Gaulois sont sortis vainqueurs de leur combat contre Jules César et l'armée romaine. Ambiorix est aujourd'hui l'une des figures les plus célèbres de l'histoire celtique. En 2005, il a terminé à la quatrième place d'un concours visant à élire " le plus grand Belge de tous les temps ".

La statue d'Ambiorix a été réalisée en 1866 sur la Grand-Place de Tongres par l'artiste français Jules Bertin, qui habitait alors dans la doyenne des villes belges.

Basilique Notre-Dame

Il a fallu plus de 300 ans pour terminer les travaux de finition de cet imposant monument religieux. La basilique Notre-Dame est sans conteste l'un des plus beaux monuments de l'histoire de la Belgique.

Une fois à l'intérieur, vous êtes submergé(e) par une multitude de trésors, avec comme cerise sur le gâteau la sculpture en bois de noyer de Notre-Dame de Tongres.

L’hôtel de ville de Tongres

Jusqu'au " Grand incendie " de 1677, l'hôtel de ville était situé à l'angle de la Grand-Place et de la St-Truiderstraat. Au début du 18e siècle, la ville a décidé de construire l'actuel hôtel de ville sur le site de la halle aux draps ravagé par l'incendie de 1677. Les travaux de construction ont duré de 1737 à 1750 et ont été réalisés sur la base des dessins de l'architecte liégeois Pascal Barbier. Le bâtiment érigé en style classique est un bel exemple de ce qu'était le style mosan au 18e siècle. L'intérieur (inaccessible aux visiteurs) se caractérise par des meubles liégeois ainsi que par des tableaux et des pièces en style Louis XV.

L'hôtel de ville de Tongres est surnommé " le Prétoire ".

Musée gallo-romain

Le musée gallo-romain permanent n'a pas lésiné sur la dépense ni ménagé sa peine afin de parachever le musée jusque dans les moindres détails. Remontez le temps et découvrez l'histoire aux multiples facettes de l'homme de la préhistoire à l'époque romaine. Les films éducatifs, les maquettes et les personnages réalistes, entre autres, vous feraient presque oublier que vous êtes dans un musée !

Prix de l'entrée : 7 EUR pour les adultes - 5 EUR pour les plus de 55 ans, les moins-valides, les détenteurs d'un pass CJP et les groupes (à partir de 20 p.) - 1 EUR pour les enfants, les jeunes (de 4 à 26 ans) et les écoles - 15 EUR pour les familles

Musée gallo-romain, Kielenstraat 15 à 3700 Tongres Tél. : 012 67 03 55 ou grm@limburg.be

Moerenpoort

La Moerenpoort est l'unique porte de la ville datant du Moyen-Âge qui a survécu jusqu'à nos jours. Ce monument historique situé aux confins du Béguinage témoigne du passé militaire de la ville. Si vous êtes de passage à Tongres, cela vaut certainement la peine d'aller faire un tour du côté de la Moerenpoort !

Pour plus d'informations sur les jours et heures de visite, n'hésitez pas à contacter l'office du tourisme de Tongres. Tél. : 012 80 00 70.

Béguinage et musée du béguinage

Ce béguinage a été construit vers la moitié du 13e siècle et reste aujourd'hui encore un lieu de rêve qui séduit chaque visiteur par ses petites rues étroites et ses immeubles joliment restaurés dans un style unique en son genre.

Envie de savoir à quoi ressemblait la vie dans l'un des plus vieux béguinages de Flandre ? Allez donc faire un tour au musée du béguinage. Vous pourrez de surcroît y déguster une bière de béguinage authentique et brassée localement. Prix de l'entrée au musée : 4 EUR par personne (3 EUR par personne pour les groupes).

Cloître roman

À l'est de la basilique se dresse le cloître roman, datant du 12e siècle. Au début du 13e siècle, il a été agrandi et reconstruit dans sa forme actuelle afin de permettre l'allongement du cœur gothique de la basilique. Entre le cloître et l'entrée de l'église, on peut admirer une statue romane du Christ datant du 11e siècle.

Site du temple romain

Il faut attendre l'été 1964 pour que le temple romain suscite une première fois l'intérêt. Cette année-là, une équipe d'archéologues creusent un certain nombre de sillons entre les rangées d'un vieux verger. Au fil des ans, le terrain sera protégé et des recherches de plus petite ampleur seront réalisées, mais sans résultats significatifs (notamment parce qu'aucune structure en surface n'a été conservée).

Monument T-2000

Conçu et réalisé en 1985 par le sculpteur Raf Verjans à l'occasion des célébrations du " bimillénaire " de la ville de Tongres, ce monument a également été érigé dans les villes romaines suivantes, jumelées avec Tongres : Rome, Arlon, Tournai, Bavay, Metz, Maastricht, Heerlen, Nimègue, Cologne et Trêves.